LES POMPES A ESSENCE (mécaniques / électriques ) ET LES REGULATEURS DE PRESSION .
Il faut bien amener de l'essence au moteur depuis le reservoir. On peut le faire mécaniquement ou électriquement .
1- POMPES MECANIQUES (uniquement pour les carburateurs ):

Les pompes mécaniques sont généralement des pompes à membranes commandées depuis un excentrique en bout de villebrequin. Elle se fixe sur le coté du carter de distribution pour rejoindre l'execentrique avec un levier . Ce levier bouge une tige reliée à une menbrane qui aspire l'essence . Il y a des clapets pour éviter le retour et pour éviter la surpression et parfois aussi un retour au réservoir .

Le circuit en vue d'ensemble :
On distingue 2 catégories de pompe à essence mécanique américaine : vous entendrez parler de STREET (route , voiture d'origine ou légérement préparée) et les STRIP ou RACE (circuit ou compétition ) . La différence se situe au niveau de la pression et du débit de refoulement car les 2 sont liés.

Une STREET se situera à une pression de 6 à 8 PSI (Pound Square Inch ) ce qui correspond à du 0.5 à 0.7 bars . Plus précisemment une pompe fera du 7 psi au ralenti et du 5 psi dans les tours. Les carburateurs USA type HOLLEY ou EDELBROCK sont généralements donnés pour un fonctionnement autour de 7 psi . Si on dépasse cette valeur la pression d'essence va pousser le pointeau maintenu par le flotteur et va remplir en continu le carburateur jusqu'au débordement au trop plein . Donc on peut utiliser une street sans avoir recours à un régulateur de pression (voir plus bas) .

Une street aura aussi un débit en fonction du moteur et de sa consommation (small bloc ou big bloc ) : on trouve des pompes en 80 GPH, 110 GPH, 170 GPH, etc .. GPH pour Galon Per Hour ou US galon par heure (voir CONVERSION UNITES USA ) .

Une STRIP ou RACE se situera dans les 11 PSI soit presque le double d'une STREET et aura des débits de 130 GPH à 225 GPH . Le but est de garder beaucoup de débit même en cas de chute de pression . Par contre elles nécessite un régulateur de pression pour ne pas trop gaver le carburateur .

ATTENTION AVEC LES POMPES USA : la seule chose qui sépare l'huile moteur de l'essence c'est la menbrane de la pompe . Donc si menbrane percée vous mettez de l'essence dans l'huile . Au mieux rincage des paliers et segments , au pire explosion interne carter avec la montée en température du moteur .

2- POMPES ELECTRIQUES ( carburateurs ou injection ):

Les pompes électriques sont réparties en plusieurs catégories: les externes montées en ligne et les immergées dans le réservoir (in tank) puis pour carburateur ou pour injection .

Comme dit plus haut les carburateurs fonctionnent avec une pression d'environ 7 psi mais pour une injection c'est plutôt 45 psi (environ 3 bars) . on voit bien qu'on ne peut pas utiliser une pompe d'injection sur un carburateur .

Revenons au montage, les externes sont soit d'origine soit rapportées dans le cas des carburateurs, aperçu :

Les immergées sont d'origine ou rarement rapportées pour les carburateurs car elles nécessites de grosse modification du réservoir d'essence, aperçu :
Avantages des externes : facile d'accés, facilement rapportable sur une installation existante, permet d'éviter de tirer sur le démarreur pour amorcer le carburateur . Inconvénients : bruyante, nécéssite du cablage ( coupure du 12 volts au contact ), ne s'installe pas n'importe ou , tendance à gripper en cas de non utilisation prolongée.

Avantages des immergées : silencieuse, pas de déjeaugage car noyée dans le réservoir, fiable . Inconvénients : peu accessible en cas de panne, difficilement rapportable sur un réservoir non prévu à l'origine , peu disponible pour une installation sur carburateur .

3- LES REGULATEURS DE PRESSION D'ESSENCE ( carburateurs ou injection ):

On distingue 2 types de régulateurs: pour carburateurs ou pour injection. Pour carburateur ils seront mécanique non piloté (une vis de réglage directement sur le ressort de membrane) et sans retour au réservoir (déverseur uniquement car on s'appuiera sur la soupape de pression de la pompe à essence si mécanique ) . Pour injection ils seront en bout de rampe et piloté par dépression moteur avec retour au réservoir ). D'origine non modifiable il y a cependant des modéles réglables pour la compétition .

Sur un régulateur pour carburateur, plus on visse plus la pression augmente mais moins on a de débit et inversement si on dévisse . il y a 2 sorties dans le cas d'un carburateur type holley à 2 entrées mais on peut trés bien boucher une sortie pour un carburateur simple entrée (bouchon : plug ) .

4- COMPLEMENTS : JAUGE DE PRESSION D'ESSENCE EN LIGNE ET PRISE D'ESSENCE ARRIERE RESERVOIR :

On peut mettre une jauge de pression d'essence (fuel gauge ) entre régulateur et entrée carburateur, bien sur adaptée à la pression à régler ( carburateur 0 à 15 psi / injection 0 à 60 psi ). Ce sont des mécaniques : soit simple soit anti-vibration (liqued filled ) . On les mets en ligne avec des adaptateurs ( fuel gauge adapter ) .

En compétition il n'est par rare pour les carburateur de modifier le réservoir . En effet à l'accélération l'essence se déplace à l'arriere du rèservoir ce qui peut provoquer un déjeaugeage . Pour éviter cela on pose un TANK SUMP ( un carter de prise d'essence arriére ) pour profiter de la mise en pression sur l'arriére (nécessite une grosse modification découpage -soudure ).

  

RETOUR PAGE D'ACCUEUIL BIGTOYS ASSOCIATION