L'ALLUMAGE ELECTRONIQUE USA EN DEUXIEME MONTE .
Pour fiabiliser et amélioré l'allumage de votre V8 USA (ou V6, ou L4 ) , des années 50 aux années 80, il existe des solutions autres que les pseudos capteurs européens hors de prix.
Parlons déjà de l'allumeur (distributor): si vous êtes encore en ALLUMAGE CLASSIQUE à contact,rupteur,vis platinnées (ignition point) on peut envisager de passer en allumeur Tout en 1 style HEI (High Energy Ignition) . C'est un allumeur dont le pied reprend les dimensions et l'engrenage d'origine pour monter sur votre moteur en lieu et place de l'origine. Il contient un module capteur + calculateur avec une courbe d'allumage générique autonome (équivalent à l'avance mécanique + avance à dépression: capsule sur le coté). Ensuite ce capteur commande une bobine séche haute tension de 45 000 volts (à bain d'huile 20 000 volts) pour une meilleure étincelle. La tête et le doigts de distributeur sont renforcés et changeable en cas d'usure sans racheter un allumeur complet . Il suffit de ramener un + d'alimentation aprés contact (coupure au nieman) et sortir un fil pour le compte-tour, c'est tout . Plusieurs marques et gammes de prix éxistent mais ils fonctionnent tous sur la même architecture : du PROCOMP à 80 euros pour small bloc chevrolet, du MSD à 200 euros, etc,... .
Ensuite il y a les boitiers multi-etincelles, le principe : à partir de la commande (allumeur a contact ou HEI ou capteur magnétique sur volant moteur) qui demande une étincelle, le boitier va sortir 3 ordres d'étincelles sur une durée un peu plus longue. Le but est d'obtenir une meilleure combustion et sans raté d'allumage . Pour le faire il faut d'abord le temps de le faire: c'est pour ça qu'ils ne sont en multi-étincelles que jusqu'à 3 000 tr/mn, puis une seule car plus le temps. Ensuite il faut une bobine capable de le faire , en dessous de 3 000 tr/mn il y aura autant de commande que si le moteur tournait à 3 x 3 000 tr/mn (9 000). Il y aura donc besoin d'une bobine spécifique si vous avez encore une bobine à bain d'huile d'origine (sinon elle va bouillir et bobine bouillue , bobine foutue ). Coté branchement rien d'extra-ordinaire il suffit de suivre les schémas, coté réglages on à la main sur plusieurs paramêtres comme le nombre de cylindres, le régime maxi avant coupure,etc... Il y a plusieurs marques mais ils sont majoritairement sur le même principe; Attention cependant pour les évolutions il vaut mieux prendre un ensemble de la même marque (prévu pour) que de mixer les marques.
EXEMPLE MODE D'EMPLOI DU MSD 6AL ICI .
Evolution et utilisation en compétition . L'intérêt de ces boitiers c'est de pouvoir ajouter des éléments au boitiers d'origine. Ils peuvent limiter modifier l'avance pour un meilleur démarrage (retard module) puis revenir au reglage moteur en marche, piloter la commande de nitrous (2 step ), gérer le passage de rapport de boite (shift controller) , gérer l'allumage pour un compresseur (blower / boost ), enregister les paramêtres pendant un run pour analyse, etc.....

  

RETOUR PAGE D'ACCUEUIL BIGTOYS ASSOCIATION